Mardi 28 décembre, 2010

Rest In Peace TONY

IMG_6883


It’s with a great sadness that we heard about the passing away of Tony Perez from a heart attack during the night of the 21st of December 2010.

No need to tell you that he was an excellent street-artist working with stencils.

TONY

Tony Perez, artist name TONY, was living in Kentucky, USA. He was born and raised in North west London, England with spanish parents. He felt like he was an outsider.

He started painting and stenciling again after a couple of years of trying to find a balance in his life.

His art was heavily influenced by vintage Americana, rockabilly and the life styles, classic movies specially of the horror type…

If you want to have more info about Tony’s works: check out his FlickR page!

More photos of his artwork:

TONY

TONY

TONY

TONY

TONY

RIP Mister TONY, you will be missed!

TONY

C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons pris connaissance du décès de l’artiste Tony Perez, des suites d’un arrêt cardiaque dans la nuit du 21 décembre 2010. Toutes nos condoléances à sa famille et ses proches.

Pas besoin de vous rappeler à quel point le travail de TONY était sublime. Il travaillait essentiellement à partir de pochoirs.

TONY

Tony Perez, de son nom d’artiste TONY, vivait dans le Kentucky aux USA. Il est né et a grandit dans le Nord-Ouest de Londres, issu de parents espagnols. Il se sentait très “étranger”, comme hors du commun.

Il a commencé à peindre et à faire du pochoir alors qu’il cherchait un équilibre dans sa vie.
Son art a été largement influencé par le “vintage Americana” et tout ce qui touche au style de vie “rockabilly”.

Si vous souhaitez en savoir plus sur cet artiste, visitez sa page FlickR!
Et voici plus de photos de ses œuvres :

TONY

TONY

TONY

TONY

TONY

RIP Monsieur TONY, tu nous manqueras !


2 Comments

  • urbanhearts dit :

    Tony est l’un de ces quelques artistes pour qui la rue a été une véritable révélation tant pour le support utilisé (papier), que pour l’impact sur le public. Il a joué le jeu à fond en ayant l’idée excellente de faire ses pochoirs sur du papier de soie, ce qui m’a permis une intégration parfaite sur les murs ou les arbres. C’est avec grand bonheur que je l’ai collé presque 70 fois sur les murs de Paris, Sao Paulo et à Cuba.
    Le choc de sa disparition est immense…
    Pour ceux qui veulent voir la plupart des collages réalisés : http://www.flickr.com/photos/urbanhearts/sets/72157624504874381/


Trackbacks and Pingbacks

Leave a Comment


Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>