Dimanche 21 novembre, 2010

Gregos [itw]

IMG_8905


This interview is only avaiblable in French!

To know everything about the artist and to access his e-Shop, check out his website: www.gregosart.com

You can see all his photos through FlickR, or take a look at the StreetLove gallery here!

StreetLove L’ARTISTE

A l’occasion de son exposition à la Galerie Ligne 13 dans le 17ème, nous avons fait la connaissance de l’artiste GREGOS.

Gregos

Son nom d’artiste vient essentiellement du diminutif de son prénom et certainement aussi de son séjour de plusieurs années en Grèce, qui l’a largement inspiré.
C’est à la porte du Bac de français que Gregos s’est rendu compte que l’école n’était pas vraiment fait pour lui… En fait, il se destinait à un futur plus créatif et plus libre
C’est à se moment là qu’il a décidé d’écrire sa propre histoire en commençant par s’exprimer avec le graffiti.
Gregos continue ensuite sa lancée dans le street-art avec ses moulages en 2006 à son retour des États-Unis.
Il passera en tout 2 ans aux US, Boston exactement + 3 allers-retours de 90 jours causés par le renouvellement obligatoire du fameux visa.
Sa principale inspiration viendra alors de ce séjour américain puis des deux ans qu’il a passé en Grèce.
Il est artiste à mi-temps et heureux comme ça !

StreetLove L’ART

Gregos a toujours travaillé à partir de moulages, notamment quand il était aux États-Unis.

Gregos

Sa première pièce a vu le jour dans la rue lorsqu’il habitait un quartier animé au nord de Paris. Son appartement était situé au dessus d’une école de musique où tout un tas d’étudiants se plaisaient à rester dans la rue en parlant très fort de musique…
“Qu’à cela ne tienne, à chacun son Art !” se dit-il. “Mais moi aussi je vais leur montrer le mien, d’Art !”
Et c’est ainsi que le premier moulage de Gregos est apparu sur le mur de l’école, son auto-portrait donc, celui qui tire la langue… comme pour dire “hého, moi aussi j’existe”.
J’aime ce témoignage, sa manière à lui, discrète, de dire : “ohoh vous n’êtes pas seul quand vous êtes à boire un verre dans la rue !”
Quelques jours après, il croise un étudiant qui cherche une explication à ce visage blanc collé sur le mur, c’est alors que Gregos saisit l’occasion de lui expliquer les nuisances sonores qu’il subit chaque soir ! Et le pourquoi de son intervention sur ce mur là bien précisément.
Voici ce que l’on pourrait appelé une belle démonstration de la liberté d’expression.

Depuis, 190 œuvres ont été collées dans les rues dont 3 à Lyon, 1 à Lille (qui a été collée pour lui), 7 à Malte et la majorité dans tout Paris.

Gregos

StreetLove LA TECHNIQUE

Le moulage de son visage se fait à partir de l’alginate, à base d’algues.
Quand il commence, c’est à partir de sacs de 25kg, ce qui lui permet de créer 40 moulages à peu près qu’il peint ensuite selon l’inspiration du moment.
Quand il a une idée en tête, il aime bien la mettre en forme, pour que d’autres idées viennent. Il ne veux pas s’arrêter à une idée… il préfère réaliser pour laisser venir de nouvelles idées et ainsi de suite.
C’est une belle façon de faire évoluer son Art.

Il réalise également beaucoup de toiles mêlant à la fois peinture et moulages.

Gregos - Galerie Ligne 13

Ce qu’il adore c’est poser une œuvre sur un mur dans un endroit qu’il a choisi, puis se mettre dans un coin en retrait à observer la réaction des premiers passants qui vont s’arrêter sur ce visage collé et peint.

StreetLove LE FUN

Gregos est maintenant bien décidé à se munir de ses moulages à chacun de ses prochains déplacements !
Il a commencé par des visages blanc seulement, c’est ensuite qu’est venue l’idée de les peindre et de les personnaliser et pourquoi pas d’organiser des collaborations avec d’autres artistes (ou non-artiste d’ailleurs).
Tous les détails son sur sont site Internet, dans la rubrique “Collaboration”.

Durant l’évènement parisien “Nuit Blanche” qui s’est déroulée le 2 octobre dernier, il est intervenu sur une installation et s’est remis pour l’occasion au graffiti – son premier amour – accompagné bien sûr de son visage moulé.
Pour la petite histoire, l’installation était sur une toile blanche et il y avait du vent. C’est alors qu’un petit garçon s’approche, intrigué par le travail de Gregos, car il croyait qu’il était en train de peindre un vrai visage d’homme – tellement le moulage et donc les détails étaient précis.

Gregos

StreetLove WHAT’S NEXT

Son objectif personnel est d’atteindre les 250 visages collés d’ici la fin de l’année 2010 !
Et pour la suite, Gregos nous réserve de belles surprises, un tas d’idées sont en train de grandir… à suivre !

Gregos

Pour retrouvez tout le travail de Gregos, rendez-vous sur sa page FlickR.
Pour plus d’infos sur l’artiste, visitez son site Internet.

Un dernier petit mot de StreetLove

Merci Gregos pour cet agréable moment passé en ta compagnie, en espérant te recroiser très bientôt – toi ou ton visage ;)
Retrouvez plus de photos du visage de Gregos en visitant sa Galerie photos sur StreetLove!


Related Posts


Ligne 13 gallery
Ligne 13 gallery
01 News

7 Comments

  • sheily dit :

    Génial! J’avais bien repéré quelques masques dans Paris, mais sans avoir tous ces détails. Merci.

  • Driiine dit :

    Et si tu te sens l’âme créative, tu peux lui commander un de ses masques en blanc, le personnaliser selon tes envies et lui redonner pour qu’il le pose dans Paris… Très bon concept de collaboration :)
    Tousles détails sont sur le site de Gregos : http://www.gregosart.com

  • Aurelynx dit :

    Y’a pas a dire, je connaissais son nom juste pour avoir cherché et trouvé parfois quelques unes de ses oeuvres. Aujourd’hui j’en sais un peu plus sur ce qui l’anime (et ce qu’il anime), excellent article.
    Un grand merci et bravo.

  • Driiine dit :

    Merci Aurelynx!
    L’intérêt de StreetLove est là : faire découvrir des artistes et mettre en valeur leur travail :)

  • Gizeh dit :

    Super interview, très complet qui nous en dit plus sur Grégos !


Trackbacks and Pingbacks

Leave a Comment


Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>