Mardi 07 septembre, 2010

Nasty [itw]

IMG_1158


This interview is only available in French

Or click here to see his photos gallery.

To look at all his cool stuff and info: look here!

If you have any questions, contact us.

Vendredi dernier, nous avons organisé une interview à l’improviste avec le célèbre graffeur parisien Nasty, qui nous a gentiment invité à le rejoindre alors qu’il allait peindre sur un des nouveaux spots qu’il a récemment découvert. Quel privilège !
On n’en a donc profité pour s’imprégner de son travail et lui poser quelques questions

Nasty

A ses débuts à l’âge de 13 ans, Nasty était entouré d’un groupe d’une dizaine d’amis et artistes graffiti et se retrouvaient sous le nom d’Artistes en Cavale pour graffer.

Signature

Peu à peu, le groupe s’est séparé – certains membres prenant des directions autres que celles du graff. Nasty peint davantage en duo maintenant et se retrouve très souvent avec son ami de toujours Dealyt.

Nous avons donc assisté à une séance de graff de Nasty et Dealyt… surprenante et très sympa!

Nasty & Dealyt

Le déclic de Nasty pour le graff est venu lorsque sa mère lui a offert un livre parlant de ce sujet. Dès lors, il a été pris d’un amour fou pour le graffiti !

Dans la rue, Nasty travaille essentiellement avec la typographie de son nom d’artiste en jouant sur les couleurs, les formes et les highlights.
La taille de ses peintures varie entre le S et le L.
Il privilégie une peinture sur un espace très urbain : murs, couloirs de métro, panneaux… Des bombes et du béton, voilà ce qui rend Nasty heureux !

Son meilleur support : le béton

Actuellement, Nasty est sur un nouveau lieu qu’il a découvert récemment et qu’il compte bien exploiter au maximum, aux côtés de son ami… pour qui, il a même repéré quelques beaux emplacements.

Travail typographique de Nasty

Ayant commencé il y a environ 22 ans et étant reconnu en tant que graffeur, Nasty nous avoue que s’il avait du commencer aujourd’hui, il aurait peut-être testé d’autres formes de street art, plus développées aujourd’hui comme le pochoir, le collage ou même les stickers…

Le fait de pouvoir assister en live à une séance de graffiti avec les deux artistes a été d’autant plus sympa qu’ils nous ont livré quelques-uns de leurs petits secrets. Nasty peint avec la marque de bombe italienne “Clash”

Bombes Clash

et Dealyt avec une marque espagnole “94″ . Un vrai commerce s’est d’ailleurs développé autour de la bombe “spéciale graffiti” .

Bombes "94"

Petit détail fun, si Nasty ne veut pas retrouver son œuvre gâchée par un petit malin qui aurait utilisé une bombe laissée au sol, il doit la percer pour qu’elle soit alors inutilisable.

Percer ses bombes quand elles sont finies

Donc dans son sac, Nasty emporte, des bombes de toutes les couleurs (mais surtout du rose et toutes ses déclinaisons jusqu’au violet), son téléphone pour éclairer ses bombes et repérer la bonne couleur dans la nuit,

Savoir reconnaitre les couleurs dans la nuit

des gants en plastique et des bouchons, du fin au plus épais.

Se protéger...

Le prochain RDV à ne pas manquer sera celui de son exposition “The Cream of the Crime” actuellement installée à la Galerie Bailly Contemporain située au 38, rue de Seine – 75006 Paris. L’expo durera jusqu’au 25 septembre.

Expo "The Cream of the Crime"

En attendant l’expo, voici un aperçu des artistes en action :

En action, le début...

En action, le milieu...

En action, ça se précise...

En action, le final...

A les voir tous les deux en action, ils ont une technique bien à eux et tout à fait différente pour un résultat tout aussi surprenant. Nasty commence par les fonds de couleurs et pose ensuite ses contours, puis ses highlights ; Dealyt à l’opposé, commence par les contours, remplit avec sa couleur et pose ses finitions (ici, les effets de “fondu” et 3D).

Merci Nasty & Dealyt pour ce bon moment passé ensemble et à bientôt !

Si vous voulez plus de photos de l’artiste, accédez ici à sa Galerie Photos.
Pour toutes les autres informations concernant l’artiste, rendez-vous sur sa page MySpace !


3 Comments


Trackbacks and Pingbacks

Leave a Comment


Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>