Mercredi 23 mars, 2011

No Rules Corp [itw]

IMG_7560


This interview is only available in French!

No Rules Corp is a French crew of street artists, two graffiti artists and a painter. Together they create a nice universe with no limit. Sir, Kaos and Evazé, have a lots of projects right now and it’s good to see their artwork in the streets. We also thank them again for having participated in our group exhibition, last February!

To discover more about the No Rules Corp, check out their website: www.norulescorp.com which mix all their work (street art, video and music). The girl, Evazé also has her own website.
They had a photo gallery on FlickR too!

Après avoir participé à l’exposition collective organisé par StreetLove en février dernier, les No Rules Corp se prêtent maintenant à l’exercice de l’interview, pour notre plus grand plaisir.
Et les actualités du collectif sont nombreuses en ce moment… ils sont partout !

No Rules Corp. (Evazé + Sir + Kaos)

C’est en décembre 2010 que nous sommes allés à leur rencontre, alors qu’ils étaient en pleine séance de customisation de baskets au Citadium, et qu’ils exposaient en même temps à la Galerie La Tour.

Customisation Baskets Evazé + Sir

StreetLove LES ARTISTES

Les No Rules Corp, c’est quoi, c’est qui ?
Il s’agit d’un collectif d’artistes né en 2007 d’une rencontre de différents horizons artistiques, d’un côté urbain avec graffiti et pochoirs, et de l’autre en atelier avec peinture et collages.
Sir le graffeur se concentre rapidement sur le pochoir avec Kaos, minutieux et inspiré par la rue ils exploitent des personnages en grand format. Puis, ils retrouvent Evazé, la peintre pour des compositions communes. Ensemble, ils récoltent des bouts de rue, des morceaux d’affiches pour les exploiter dans des compositions alliant peinture, encre, collage et vernis.
Ils sont tous les trois français, Evazé de Perpignan et Sir et Kaos de Bourges.

NRC - Kaos

Pour la petite histoire et surtout parce que je suis fan de son Blog, L’Inconnu du Métro fait partie du même collectif ! Vous remarquerez la bannière réalisée par les No Rules :)

No Rules Corporation est donc né à Bourges, suite à l’alliance de 4 amis : Misterious Kid (musicien / vidéaste), Bubzz (Dj), Sir (graffeur) et Kaos (graffeur).
Une autre rencontre suivra à Lyon avec Evazé (peintre / plasticienne) , aussi surnommée depuis son plus jeune âge zé ou zézé…
Si on décortique le nom du collectif, cela donne :
No rules” : parce qu’ils n’ont rien de vraiment défini dans leur travail, il faut le voir dans le sens qu’ils n’ont pas de principes ou de concepts arrêtés ni de contraintes éthiques ou même physiques. Cela leur permet aussi de faire du non-sens…
Corporation” : parce que l’idée les amusait ! “Plus souvent utilisé aujourd’hui concernant de grosses sociétés de business dont on ne sait jamais trop ce qu’elles font

Evazé a commencé par la peinture, il y a de cela, à peu près 12 ans. Le street art, lui, fait partie de ses préoccupations artistiques depuis qu’elle s’est associée avec le collectif.
Kaos & Sir, eux, ont commencé par le graffiti en 2000 et se sont orientés vers le street art plutôt vers 2006 (pochoirs, collages, etc…).

Quel a été le déclic de vos débuts ?
Au début, pour Evazé, il était difficile de se lancer dans la rue, entre la difficulté de s’exposer aux regards critiques et l’illégalité de certaines des actions, mais il faut oser sortir de son atelier, dit-elle ! “Ensuite, lorsque tu franchis le pas, la première fois, tu ressens comme une envie folle de recommencer… et c’est parti, c’est le lancement… comme une drogue, le support de la rue est alors devenu indispensable pour moi. Il ne se passe pas un jour, où lorsque je marche dans la ville je n’imagine pas une intervention ou un futur collage…
Pour Sir, c’est un peu différent, alors qu’il vivait à Lyon, il a collé sa première œuvre sur un spot très visible et très fréquenté, et elle a été arrachée (ou volée) en 2/3 jours seulement. Puis les pochoirs qu’il faisait étaient pris en photo et relayé sur Internet. C’est alors qu’il s’est dit que ça avait un impact, une interaction avec les passants et les amateurs d’art de rue.

No Rules Corp. (avec Gregos et Swoon - Paris 4)

Pour promouvoir leur travail, les No Rules Corp utilisent le site Internet de leur collectif qui regroupe l’ensemble de leurs interventions (street art, vidéo et musique).
Sinon, Evazé tient son propre site Internet.
Ils ont également une galerie photos sur FlickR !

StreetLove L’ART

Pour parler inspiration, Evazé et Sir nous confient qu’ils utilisent tous ce qui les entourent, que se soit la rue, l’actualité ou la vie d’une manière générale ! Ce n’est pas pour rien que le personnage vert d’Evazé à vu le jour pendant la période d’épidémie de Grippe A et que son personnage en a pris le nom de “Grippa” :)
Pour Kaos, il s’inspire davantage de l’univers BD et graffiti actuel.

NRC - Grippa by Evazé

Avez-vous souvenir de votre premier street art ?

  • Evazé : “L’un des mes premiers collages était à Belleville. La tâche a été rendue difficile par un vent terrible et un vertige que je n’imaginais…”
  • Sir : “Le pochoir d’un Lion of Judah une nuit…”
  • Kaos : “Un pochoir avec Sir qui m’a mis de la peinture plein les doigts !”

Dans l’ensemble, le travail des No Rules est de taille moyenne, mais il essaient de plus en plus de faire toujours plus grand ! Au départ, leurs collages ou pochoirs ne dépassaient pas les 60cm… maintenant plus c’est grand, plus il y a d’impact… donc ils travaillent avec un minimum de 1m de hauteur !
Le dernier pochoir en date mesure 3m de haut et il s’agit d’un superbe Godizart (que vous pouvez tous allez voir au M.U.R. à Oberkampf, c’est jusqu’au 2 avril 2011!).

GodizArt by NRC affiché au M.U.R. (Paris 11)

Ils n’ont jamais vraiment compté combien d’œuvres ils ont posé dans la rue, depuis deux ans, même en mélangeant aussi bien les pochoirs sur mur et les collages uniques… les stickers, les petits collages comme les grandes productions… franchement aucune idée ?!? Sachant qu’ils sont très actifs au moins tous les 2 mois…
Kaos a, pour sa part, une douzaine de collages à son actif.

Il est possible de trouver des œuvres en France (Bourges, Lyon, Paris – où ils vivent, Cannes), en Allemagne (Berlin), en Espagne récemment (Grenade), à Cuba et au Brésil (Sao Paulo) grâce au projet “Street Art Without Border” mené par Urbanhearts).

Quand on parle de style de street art, Evazé nous dit qu’elle aime TOUT. Sir, lui préfère admirer surtout quand le spot est bien choisi. Il aime aussi le coté revendicatif d’une œuvre. Il a aussi un goût particulier pour le vandal (street art ou pas ?). Quand à Kaos, il aime le mélange de toutes ces choses.

StreetLove LA TECHNIQUE

Pour peindre directement dessus, les No Rules Corp. préfèrent les surfaces lisses, sans relief et sèches. Pour coller, les meilleurs supports sont les vitres et les revêtements plastiques… malheureusement, les plus beaux murs, ceux qui sont abîmés, décrépis… sont les plus difficiles à exploiter !

Quand on dit “outils”, Sir ne sort jamais sans sa bombe aérosol, ses pochoirs et du carton-acrylique, pour Kaos, c’est le même matériel, mais il prend en plus des crayons Posca et pour Evazé, elle s’équipe de peinture acrylique et de Posca.

Une astuce à confier ?

Encoller le mur avant, avoir une grande perche, et faire vite !
Ne pas hésiter à grimper, escalader… et faire ça avec beaucoup d’amour ! “

No Rules Corp.

StreetLove LE FUN

Les No Rules Corp. ne sortent jamais sans leurs carnets, leur agenda et leurs Posca :)

Pour ce qui concerne leurs couleurs préférées, ils sont partagés entre le vert pour Evazé, le noir pour Sir et le rouge pour Kaos. Ce qui donne une belle mixité dans leurs travaux collectifs.

Les No Rules Corp. ont déjà collaboré avec Gregos, Zokatos et Nemi (les UHU), mais également Kub, Emi & Anto.

Collaboration No Rules + Gregos (Paris 11)

Ils viennent de réaliser très récemment une superbe fresque graffiti dans le lieu mythique qu’est la Piscine Molitor (Paris 16) avec Stew, Kub, Kashink et Monsta.

Fresque graffiti - Piscine Molitor (Paris 16)

Si on parle musique, ils écoutent plutôt de l’électro, drum&bass, dubstep, glitchhop, abstrackt hip-hop, grime, dub steppa et sont bien sûr fans des soirées Flipside organisées par leur collectif : Mysterious Kid et Bubzz. Ils ne sont pas insensibles à la chanson française…

3 choses que les No Rules aiment : les soirées No Rules Corp. Lyonnaises, les lasagnes, leurs travaux artistiques, peindre, dormir et aimer.

3 choses que les No Rules détestent : le reveil, les km qui les séparent de Paris avec les gens qu’ils aiment, les gens prétentieux et la Suze !

StreetLove WHAT’S NEXT?

Bloquer vos agendas :
- Le 9 avril : collages pour Rue-Stick#Puteaux (graffiti, cellograff et collages), puis dans les rues de Paris en solo
- Le 11 avril : réalisation d’une fresque peinture animée par des projections vidéo 100% No Rules Corp !
- Exposition à l’Epicerie Moderne de Lyon (Feyzin) pour une durée de 3 mois – date encore à déterminer.
- Le 21 mai : réalisation d’une fresque pour le Festival “Vive l’art de rue” à Créteil et le 28 mai à Villeneuve Saint-Georges.

Un message pour StreetLove ?
Après plusieurs rencontres, une exposition remarquablement bien gérée, et quelques verres partagés, on peut vous dire Bravo pour votre passion partagée ! On aime votre enthousiasme, votre sympathie et votre professionnalisme. MERCI STREETLOVE!


3 Comments

  • sheily dit :

    Je les ai découverts très récemment. J’adore!

  • ariane dit :

    Très bon interview! on apprend plein de choses… Bravo et bravo aux No Rules… qui sont excellents, et longue vie au Street Art

  • 100driiine dit :

    Merci Ariane pour ta visite !
    J’espère que l’on arrivera à se trouver un moment aussi…
    Bon week-end !


Trackbacks and Pingbacks

Leave a Comment


Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>